BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Portrait d'auteur : ROBERT DESNOS14/8/2013
  
 


 Le portrait d'auteur de cette semaine rend hommage à un grand poète : ROBERT DESNOS (1900-1945). Il passe son enfance à Paris dans le quartier Saint Martin, près des Halles. Dès le début des années 1920, il se lie avec des poètes surréalistes comme   Benjamin Péret et André Breton avec lesquels il se livre à des expérimentations sur le langage afin d'aller jusqu'au bout de ses possibilités. C'est ainsi qu'il écrira des poèmes comme  "Rose Selavi" ou "la colombe de l' Arche". Ce dernier sera mis en musique et connaîtra la notoriété par la voix d' Yves Montand. Esprit libre, Robert Desnos rompt avec le groupe surréaliste quand celui-ci, sous l'impulsion de Breton, Eluard et Aragon fatt acte d'allégeance au Parti Communiste. Desnos devient homme de radio, créant des slogans publicitaires pleins de fantaisie ainsi que, pour un feuilleton consacré au fameux bandit mystérieux,"La complainte de Fantômas." Il publie également des textes connus des écoliers d'aujourd' hui sous le titre de "Chantefables". En dépit de sa rupture avec les surréalistes, Robert Desnos ne se détourne pas de la politique et s'engage, lors de la guerre d' Espagne, dans le comité de vigilance des intellectuels antifascistes. De même, quand la guerre contre l' Allemagne éclatera en 1939, il ira se battre et ne regagnera Paris que lors de la débâcle. Sous l'occupation, ses activités professionnelles, en particulier radiophoniques et journalistiques s'interrompent, Desnos refusant de travailler pour des organes collaborationnistes. Il publie néanmoins quelques textes dans "Aujourd'hui" et oeuvre au sein du groupe de résistance AGIR. Le 22 février 1944, il est arrêté par la Gestapo. En dépit de l'intervention de confrères, y compris pro allemands comme Georges Suarez, il est déporté à Auschwitz puis à  Buchenwald. Ensuite, les allemands évacueront leurs prisonniers lors de l' avancée des alliés et les survivants sont acheminés à Terezin en Tchechoslovaquie. Le camp est libéré mais Robert Desnos y meurt du typhus le 8 juin 1945 alors que ses proches, dont sa femme Youki, espéraient le voir revenir à Paris.
Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 1904 of 4415
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces