BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : LETTRES DE LA "DER DES DER"15/8/2011

 

  Pierre Suberviolle, fils d'un vétérinaire originaire de Montauban, va s'engager dès le début de la première guerre mondiale alors qu'il n'a que dix-sept ans. Durant toute la durée de ce terrible conflit, il va écrire à sa mère et c'est soixante-dix ans plus tard que sa petite fille va retrouver ces LETTRES DE "LA DER DES DER" au fond d'un placard, réunies dans un vieux sac à pommes de terre. Publiées par  LA Louve éditions, c'est un extraordianaire témoignage sur ces années de guerre, où nous découvrons tant la vie quotidienne des "poilus" que la vie familiale reconstituée à travers cette correspondance. On notera que jusqu'au bout, alors qu'il est blessé et qu'il a perdu un oeil, Pierre garde un humour probablement naturel mais aussi certainement destiné à rassurer les siens. Pourtant, il a vécu sur des terrains d'opération comme Ypres où fut pour la première fois expérimenté le gaz "moutarde" qui détruisit les poumons de milliers de soldats. Il s'embarque ensuite pour le front d' Orient, la Grèce, Salonique. Revenu en France, il va devenir instructeur dans les premiers chars d'assaut. L'émotion est là également quand, en août 1916, il apprend la mort de son père des suites d'une opération. Parfois, le désarroi transparaît quand sa mère semble lui reprocher l'argent qu'il demande fréquemment. Est-il vraiment un "noceur" ou l'amélioration de l'ordinaire est-elle indispensable au maintien du moral ?

 Abondamment illustré de photographies souvent prises sur le front par Pierre de Suberviolle, cet ouvrage n'est pas seulement un devoir de mémoire d'une petite fille à l'égard de son grand père, c'est aussi et surtout une contribution historique de premier plan à la compréhension de la vie quotidienne des soldats durant cette guerre à la fin de laquelle tout le monde s'écria "Plus jamais ça !"

LETTRES DE "LA DER DES DER" de Catherine Labaume-Howard La Louve éditions  271 pages 25 €

 Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 2492 of 4189
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces