BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : CHRONIQUES DE MON CREMATORIUM19/5/2015

 


S'il y a un métier où les clients ne manquent pas, même si ce ne sont jamais les mêmes, c'est bien le commerce funéraire. Lorsque Caitlin Doughty a débuté dans la profession à Hawaï, elle a du apprendre à maquiller les cadavres et, pour retarder leur putréfaction, les vider de leur sang . L'enterrement classique est souvent maintenant moins demandé qu'autrefois au profit de la crémation, choisie pour différentes raisons : économiques, écologiques, voire religieuses.
Dans CHRONIQUES DE MON CREMATORIUM, la jeune femme, désormais entrepreneur de pompes funèbres à San-Francisco, relate maintes anecdotes, dont certaines non dénuées d'humour. Au fil de son apprentissage, elle a appris à éviter des impairs comme porter une robe rouge pour une cérémonies d'obsèques asiatiques, cette couleur symbolisant la joie.Elle a souvent du rassurer des familles :Non, les corps avant d'être brûlés ne sont pas pendus à des crocs de boucher, Non on ne mets pas dans le four crématoire plusieurs cadavres en même temps.
Après avoir lu ces chroniques, sans doute vous souviendrez-vous d'une vieille publicité américaine d'un prédécesseur de Caitlin : Mourrez, nous ferons le reste.
CHRONIQUES DE MON CREMATORIUM de Caitlin Doughty Payot 318 pages 20 €
Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 1069 of 4316
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces