BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Portrait d' auteur : LEO MALET17/8/2017

 


Né en mars 1909 à Montpellier, LEO MALET (de son rai prénom Léon) s'intéresse au mouvement libertaire dès l' âge de quatorze ans. En 1925, il débarque à Paris et commence une carrière de chansonnier au cabaret "La vache enragée" Il exerce plusieurs petits métiers et fait deux mois de prison pour vagabondage. Après un bref retour à Montpellier, il retourne dans la capitale où il rencontre Paulette qu'il épouse en 1940 et qui restera sa compagne jusqu'à la mort de celle-ci en 1981.
Il intègre le mouvement surréalisme et est membre un temps d'un parti trotskyste, le Parti Ouvrier Internationaliste. Cela lui vaudra d'être arrêté le 25 mai 1940, soupçonné d'appartenir au "complot surréalo-troskiste". Emprisonné à Rennes, il est ensuite envoyé en Allemagne dans un stalag jusqu'en mai 1941.
De retour en France, il commence à écrire des romans policiers sous le pseudonyme de Franck Harding avec comme personnage principal Johnny Metal, journaliste américain. Il utilisera différents pseudonymes au fil des années parmi lesquel Léo Latimer, Noël Letam et John-Silver Lee.
Son premier succès littéraire, paru sous son prénom paraît en 1943. Il s'agit de 120 rue de la Gare dans lequel apparaît pour la première fois Nestor Burma et qui sera porté à l'écran avec René Dary dans le rôle principal.
C'est en 1954 que débute la série des Nouveaux Mystères de Paris dont chaque roman est situé dans un arrondissement de la capitale. Le plus connu, adapté en bande dessinée par Tardi est Brouillard au pont de Tolbiac.
Il n'achèvera pas la série, cinq arrondissements n'ayant pas été traites : les 7ème, 11ème, 18ème, 19ème et 20ème. Après une interruption de quelques années, il reprend la plume pour de nouvelles aventures de Nestor Burma, l'homme qui met KO le crime selon sa propre formule. Notons que ce détective doit avoir le crâne solide car il est assommé au moins une fois au cours de chacune de ses enquêtes.
Il reçoit en 1984 le grand prix Paul Féval de littérature populaire. Certains lui reprocheront d'avoir changé d'opinions politiques sur la fin de sa vie et il se classera lui-même à droite.
Ses dernières années sont marquées par des périodes dépressives, Léo Malet ne s'étant pas remis de la disparition de son épouse.
Il meurt 3 mai 1996 à Châtillon-sous-Bagneux où ilrésidait.

 Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 424 of 4556
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces