BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : LES PARIAS DE LA REPUBLIQUE22/2/2017



 On sait qu'en politique, la roche tarpéienne est proche du Capitole  et que bien d'une personnalité ayant exercé  de hautes fonctions se soit retrouvée jetée aux poubelles de l' Histoire.

 Des balbutiements de la République cinquième du nom à l'actuelle cinquième, des ministres et même des présidents ont été honnis après avoir été adulés.

 LES PARIAS DE LA REPUBLIQUE  présentés dans l'ouvrage de Maxime Tandonnet ont tous connus les hauts et les bas de la popularité et de la puissance.

 Premier, dans le temps, de cette galerie, sans doute ke plus oublié aujourd'hui est Albert de Broglie (prononcer de Breuil) qui fut pourtant à l'origine du Sénat et surtout du septennat, affermissant ainsi la République encore balbutiante mais son conservatisme affirmé nuisit à la fin de sa carrière.

  Autre personnage éminent puis réprouvé, Joseph Caillaux fut à l'origine de l' impôt sur le revenu et sa femme fut, un temps presque plus célèbre que lui en abattant Gaston Calmette, patron du Figaro sur le point de publier des lettres intimes du couple à l'époque où ils étaient encore mariés avec leur premier conjoint respectif. Joseph Caillaux fut même emprisonné pour des contacts avec des allemands durant la première guerre mondiale avant d'être blanchi des accusations de haute trahison.

 Parmi les présidents de la Troisième, Alexandre Millerand succéda à la Présidence de la République à Paul Deschanel, démissionnaire pour raisons de santé mentale mais n'acheva pas son propre mandat. Parmi les reproches qui lu furent faits, son désir de rétribuer partiellement l' Allemagne pour le charbon qu'il lui était pris à la suite du désastreux Traité de Versailles. Cela aurait peut-être pu empêcher de plonger ce pays dans la misère, ce qui favorisa la montée d' Adolph Hitler.

Parmi les hommes de la quatrième, Jules Moch fut sans doute le plus détesté, accusé par les communistes d'avoir fait tirer sur des mineurs grévistes. Il fut même accusé de nazisme, lui dont un des fils était mort durant la deuxième guerre mondiale en tant que résistant.

 Deux ministres l'actuelle Cinquième figurent dans ce livre :Michel Poniatowski (que l'auteur de cette chronique rencontra pour ses livres consacrés à Talleyrand), accusé d'être l' âme damnée de Giscard et d'être un amateur de coups bas et Edith Cresson, seule femme Premier Ministre à ce jour et c'est pour beaucoup le machisme du personnel politique qui lui valut d'être rapidement impopulaire.

 D'autres personnalités présentées au fil des pages permettent de rappeler que l'engagement politique n'est pas un long fleuve tranquille.

LES PARIAS DE LA REPUBLIQUE de Maxime Tandonnet  Perrin 430 pages 23,90 €

 Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 479 of 4417
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces