BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : LES DERIVES DE L' ETAT D' URGENCE3/3/2017



 Depuis Janvier 2015 et les attentats de Charlie et les actes terroristes qui ont suivi, la France vit dans la psychose des attentats. Cela a amené le gouvernement à prendre des mesures d'exception à priori temporaires mais qui perdurent.  Si l'on peut admettre une indispensable sécurisation des particuliers et des lieux publics, LES DERIVES DE L' ETAT D' URGENCE sont indéniables et liberticides.

 Première mesure à pointer du doigt : la déchéance de la nationalité.Celle-ci ne se limite pas à un simple chiffon de papier mais entraîne une véritable exclusion de la société. Impossible de trouver un travail dans les administrations, plus de droits civiques, risque d'expulsion dans le pays de la nationalité d'origine où l'emprisonnement et les tortures sont envisageables, comme par exemple au Maroc.

  De plus, cette déchéance a t-elle empêché des postulants terroristes de passer à l'acte puisque ces personnes ne se considèrent pas comme membres de la nation française ?

 Il s'agit également d'un arbitraire car on a déjà vu des hommes fichés S sur de simples soupçons.

  Les assignations à résidence sont aussi également sujettes à caution, décidées par le ministère de l' Intérieur sans contrôle d'un juge. Elles remettent en question la présomption d'innocence et empêchent ceux la subissant à une forme de mort sociale, l'accès au travail n'étant plus possible.

 La loi sur le renseignement, quant à elle, a occasionné un net recul des libertés. Communications téléphoniques, utilisations d'internet peuvent être surveillées sur un simple soupçon et la vie intime violée.

 En lisant l'ouvrage de William Bourdon, on ne peut que s'interroger sur le fait de savoir si la sécurité poussée à l'extrême est plus importante que les droits individuels parmi lesquels celui de s'exprimer.

 LES DERIVES DE L' ETAT D' URGENCE de William Bourdon Plon 323 pages 15,90 €

 Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi  18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz).

 


 


Article 473 of 4421
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces