BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : LA BLANCHE CARAÏBE14/9/2017



  L'année 1976 a marqué les esprits des guadeloupéens pour deux raisons : d'une part la menace d'éruption de la Soufrière, le volcan situé sur la Basse Terre et cette affaire ruina cette région en raison de l'incompétence d'un certain Claude Allègre qui, contre l'avis du vulcanologue Haroun Tazieff, évacua des dizaines de milliers d'habitants pour de longs mois. D'autre part, la construction du Centre Hospitalier Universitaire des Abymes-Pointe à Pître, qui ouvrit l'année suivante, devenu depuis un établissement vieillot et qui devrait fermer ses portes en 2021.

Un couple de métropolitains habite sur la Grande Terre depuis huit ans. Ayant fui la France métropolitaine de crainte d'être arrêtés à la suite de l'exécution d' assassins et de violeurs, Khoupi, ancien policier, est devenu garde du corps et a sombré dans l'alcoolisme. Sa compagne Eva enseigne dans un collège à une trentaine de kilomètres de Pointe à Pitre. Mais une nuit, Khoupi va surprendre deux hommes enterrant dans les fondations de l'hôpital le corps de son anvcien employeur.

 Son couple s'est délité et Eva l'a quitté. Kouphi fait appel à son ancien collègue Paco qui, lui a quitté la police pour tenir la rubrique Justice d'un journal marseillais. Son épouse Irène ayant été sauvée quelques années d'un meurtre crapuleux par Khoupi, Paco va accepter. Dès lors, affaires politico-mafieuses et morts violentes vont se succéder.

 Avec LA BLANCHE CARAÏBE, nous retrouvons des personnages déjà rencontrés dans Alger la noire et dans Pointe Rouge. Certains évènements coreespondent toujours à la Guadeloupe d'aujourd'hui, avec ses réseaux politiques et affairistes. La différence est que, si en 1976, la drogue était essentiellement destinée à l' exportation, crack, héroïne, cocaïne et shit sont devenus sur place une consommation courante. Un roman certes policier mais également sociologique.

LA BLANCHE CARAÏBE de Maurice Attia éditions Jigal 270 pages 18,50 €

 Retrouvez A L' ECOUTE DESLIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)



Article 399 of 4555
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces