BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : BANDITS À MARSEILLE 29/12/2020

On connaissait Eugène Saccomano, disparu en octobre 2019, en qualité de chroniqueur sportif, créateur en particulier de l' émission "On refait le match". On oublie qu'il début comme journaliste au Provençal, le grand quotidien régional et qu'il écrivit plusieurs ouvrages parmi lesquels BANDITS À MARSEILLE, jamais réédité depuis 1968. Une partie de cet ouvrage a inspiré le film Borsalino et Eugène Saccomano n'a perçu qu'un forfait dérisoire par rapport aux bénéfices engrangés par les producteurs du succès de l'année 1970. La cité phocéenne est-elle, comme on le dit parfois, le Chicago français ? D'autres régions ont également le triste privilège d'héberge des bandes organisées et de connaître nombre d'actes de violence mais il faut reconnaître que la pègre marseillaise semble être plus médiatique que d'autres. Dans les années 1930 et 1940, il y eut le duo Carbone Spirito qui sont à l'origine des personnages interprétés par Jean-Paul Belmondo et Alain Delon. Contrairement à Guérini, un autre chef mafieux local qui se rangea lors de la deuxième guerre mondiale dans les rangs de la résistance, le duo, quant à lui, opta pour la collaboration avec l'occupant allemand. Une affaire qui fit la une des journaux en 1949 fut le vol des bijoux de la Begum sur les hauteurs de Cannes. là encore, Marseille fut au centre de ce spectaculaire hold-up grâce à la police judiciaire régionale y ayant son siège. N'oublions pas la sinistrement célèbre French Connection installée sous le soleil de Provence. Au fil des pages, Eugène Saccomano met à mal le pseudo code d'honneur des truands qui, contrairement à la légende, n'hésite pas à "balancer" d'autres malfrats pour se dédouaner. Depuis la première parution de BANDITS À MARSEILLE, la pègre locale a changé et semble être basée essentiellement dans les quartiers Nord où le trafic de drogue est florissant mais cette réédition est une véritable page d' Histoire locale du faits-divers loin des scénarios de Marcel Pagnol. BANDITS À MARSEILLE d' Eugène Saccomano Séguier 282 pages 21 € Retrouvez À L' ÉCOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

Article 1219 of 6718
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces