BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : MAISON-MUSE12/6/2007

 

    Il peut sembler incongru de parler de l'histoire d'une maison de Paris sur le site littéraire d'une radio basée en Guadeloupe. Plusieurs raisons à cela : l'auteur de ces lignes a vécu une trentaine d'années dans la capitale et sa banlieue, nombre d'Antillais en ont fait de même et ont probablement arpenté les rues de Montmartre, ce blog est également lu en France métropolitaine et, argument essentiel, cet ouvrage est un excellent parcours dans des lieux fréquentés par les plus grands artistes d'hier.

 Sous titré "les souvenirs vrais du Musée de Montmartre", nous découvrons la dernière maison historique de ce quartier qui s'est érigé, symboliquement, en commune libre.Bâtie sous Louis XIV, cette maison eut parmi ses premiers occupants un comédien qui, à la mort de Molière, reprit le rôle du malade imaginaire et qui, comme son créateur, mourut sur scène. Autre habitant prestigieux au début du dix neuvième siècle, le chansonnier et poète Béranger, qui passa pas mal de temps en prison pour incompatibilité d'humeur avec la Restauration et pour son admiration inconditionnelle pour Napoléon, ce tyran sanguinaire qui dévasta l'Europe.

 Mais c'est lors de ce qu'on appelle, malgré la misère qui sévissait à ce moment, la Belle Epoque que la maison Muse connut ses locataires les plus prestigieux. Jugez en plutôt : Renoir, le Père Tanguy, découvreur des impressionnistes, Léon Bloy, le pamphlétaire coléreux qui détestait ces murs, Suzanne Valadon et donc son fils Maurice Utrillo, alcoolique à douze ans à peine, que sa mère rabaissa toute sa vie, persuadée d'être plus talentueuse que lui. C'est tout ce vieux Montmartre qui est ici dépeint avec ses cabarets dont le célèbre "lapin agile', déformation du nom de son propriétaire car on devrait dire le lapin à Gill. Aristide Bruand apparaît, bien sûr dans ce récit, ainsi que Poulbot, le dessinateur  des gosses de la Butte.

 Laissez vous entraïner dans ce quartier haut en couleurs du XVIII ème arrrondissement en compagnie d'Yvonne Singer-Lecoq qui fait revivre avec talent des temps hélas révolus.

MAISON- MUSE. Les souvenirs vrais du Musée de Montmartre d'Yvonne Singer-Lecoq  Editions du Rocher 286 pages 21 €


Article 4447 of 4526
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces