BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : petite anthologie des mots rares et charmants18/11/2007

 

   Est- ce faire preuve de chauvinisme ou d'esprit cocardier que  d' affirmer que la langue française est la plus belle du monde ? On ne peut nier, en tout cas, qu'elle contient des mots ravissants et des expressions, parfois désuètes mais toujours poétiques.

 Daniel Lacotte a collationné ici 390 mots rares et charmants et 150 expressions d'hier et d'aujourd'hui qui enchanteront les amoureux du verbe, parmi lesquels l'auteur de ces lignes.

  Glanons ici et là des noms communs, des proverbes et autres contenus dans ce volume :

Savez vous qu'un barbacole désignait un maître d'école ne dédaignant pas affirmer une vénérable grandiloquence et portant une longue barbe ? Jean de la Fontaine l'évoque dans une fable peu connue, "la querelle des chats et des chiens, et celle des chats et des souris" et son contemporain Jean-Baptiste Lully nomme Barbaracola le maître d'école de son ballet-mascarade "le carnaval".

 Mot très expressif, un chasse-cousin est une piquette que l'on sert à ses invités en espérant ainsi ne pas les revoir.

 Ancêtre de nos actuels coursiers, un saute-ruisseau était, dans une étude de notaire ou d'avoué le jeune employé que l'on envoyait porter à travers la ville les plis et les colis et qui devait enjamber mares, caniveaux et autres obstacles liquides.

  Parmi les expressions imagées, nous trouvons "manger la grenouille" qui, comme chacun sait, signifie dépenser tout son argent. Il ne s'agit pas là d'une reinette ou tout autre batracien mais d'une tire-lire en forme de grenouille que l'on vide inconsidérément.

  Autre expression qui me ravit, bien que macabre, "s'habiller de sapin" ne signifie pas préparer l'arbre de Noël mais être à l'article de la mort, le sapin étant le bois utilisé pour le cercueil des pauvres. En argot des années cinquante, on appelait d'ailleurs le cercueil "pardessus en sapin". Dans le même ordre d'idées, agoniser peut se traduire par "mettre la table pour les asticots", expression du XiXème siècle.

 Pour ne pas rester sur une note morbide et pour vous mettre en appétit de lire cette anthologie, terminons sans dire de balançoires, balivernes, billevesées, fadaises et fariboles, synonimes de bêtises.

PETITE ANTHOLOGIE DES MOTS RARES ET CHARMANTS de Daniel Lacotte  Albin Michel 298 pages 12 €

 

     Tous les amoureux des mots sont chaque mercredi à 18h30 A L' ECOUTE DES LIVRES sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 4210 of 4417
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces