BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : UNE AFFAIRE TROP VITE CLASSEE17/12/2007

 

  La littérature policière est probablement celle produisant quotidiennement le plus de livres, dont la plupart sont vite lus et aussi vite oubliés. Parmi les milliers de productions de médiocre facture, naissent parfois de petits bijoux dont UNE AFFAIRE TROP VITE CLASSEE fait partie. Le maître du suspense Harklan Coben a justement qualifié ainsi ce roman : " J'ai adoré chaque page, détesté que ça se termine."

  Un avocat se voit confier la défense en appel d'un homme condamné à mort au cours d'un procès dont son propre père était le procureur général. Ce dernier vient de mourir et, au grand étonnement de son fils, laisse en héritage une fortune estimée à 22 millions de dollars alors que, toute sa vie, il a mené une existence tout à fait modeste. L'enquête que notre avocat mène pour défendre son client provoque des menaces qui le visent personnellemnt : cambriolage, agression. Une photo vieille de quarante ans où figurent son père et des notables de la région a t-elle un rapport avec la présente affaire ?

 D' heure en heure, de page en page, l'énigme s'épaissit et les pistes semblent mener à des impasses. La justice ne risque t-elle pas de dévoiler un immense scandale que beaucoup préfèreraient étouffer ?

  Voici l'exemple parfait du roman à déconseiller aux insomniaques car l'intrigue est tellement envoutante qu'on hésite à reposer l'ouvrage avant la dernière page, même pour une courte pause.David Rosenfelt a l'art de captiver  le lecteur et de le laisser pantelant, le mot FIN passé après des heures de promenade à travers tribunaux, commissariats, hôpitaux et autres lieux dont on ne soupçonne pas l'intérêt au cours d'une enquête. Si vous ne devez lire cette année qu'un seul roman policier, que ce soit celuii là !

UNE AFFAIRE TROP VITE CLASSEE de David Rosenfelt Albin Michel 298 pages 19,50 €

Pas de mercredi sans êrte A L' ECOUTE DES LIVRES à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

 


Article 4315 of 4560
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces