BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

le livre du jour : QUELQUE CHOSE DE JOHNNY27/2/2008

 

   L'auteur de ce blog littéraire se souvient que pour le Noël 1962 ou 1963, il reçut comme cadeau un électrophone (on disait tourne disques) et trois 45 tours parmi lesquels un de Johnny Halliday chantant les titres suivants "Retiens la nuit" (du film Les Parisiennes), "Yaya Twist" et "Sam'di soir" Le quatrième titre est resté dans les oubliettes de ma mémoire. Bien que n'appréciant pas vraiment Johnny Halliday qui a  toujours suivi les modes sans les créer, force est de reconnaître qu'il a une présence indéniable sur scène et que des dizaines de milliers de fans l'adulent.

   Quittant momentanément ses chroniques télévisées, quoique certaines se soient retrouvées en couper/coller dans QUELQUE CHOSE DE JOHNNY, Guy Carlier imagine que le chanteur vient de mourir et il nous relate les heures et les jours suivant sa disparition. Bien entendu, la maison de la vedette est envahie par des journalistes et des confrères et consoeurs du chanteur. De Arthur à Michel Drucker en passant par Michel Sardou et Mireille Mathieu, chacun se doit d'être vu devant la villa du défunt. Souvenirs permettant de ramener à sa propre actualité, chacun y va de son anecdote. A la télévision, Fabrice Luchini réussit à rester silencieux de longues minutes (incroyable mais vrai !)

 Quelques jours plus tard, les obsèques à la Madeleine (cela nous rappelle la récente dispartion d'Henri Salvador), sont mises en scène par Jean Claude Camus et sponsorisés par différentes marques parmi lesquels celle d'un lunetier dont Halliday fit la publicité. Plusieurs passages hilarants dont Catherine Deneuve (toujours aussi coincée) se prenant quelques mains aux fesses. Quant au sémillant Demis Roussoss, il se bat avec le bien oublié Michel Orso dont la chanson "Angélique" fut le prétexte à bien des roulages de patins dans les boums des années soixante. Bien entendu, les politiques sont là dont Jean Pierre Raffarin dansant le twist et Jacques Attali remplaçant Jean Claude Brialy dans le rôle de Mère Lachaise.

 Peinture au vitriol des moeurs du show bizz, QUELQUE CHOSE DE JOHNNY amusera les allergiques à Jean Philippe Smet comme ses admirateurs, si ces derniers ont de l'humour.

QUELQUE CHOSE DE JOHNNY  de Guy Carlier  Plon 151 pages  18 €

Rendez vous avec l'actualité littéraire chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz) grâce à A L' ECOUTE DES LIVRES


Article 3987 of 4310
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces