BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : SUR L' ELOGE DE M LE MARECHAL DE VAUBAN2/11/2008

 

   

 

 Choderlos de Laclos est connu essentiellement du grand public pour son roman " Les liaisons dangereuses", à mon avis (subjectif) plutôt soporifique. On oublie généralement que son auteur était militaire de carrière. Nommé capitaine à l'ancienneté en 1771, il végéta dans ce grade dix ans années, jusquà la veille de la révolution au début de laquelle il servit le régicide duc d' Orléans.

  En 1787, il publia une lettre à Messieurs les membres de l' Académie Française SUR L' ELOGE DE M. LE MARECHAL DE VAUBAN, éloge fielleux car dénigrant l'oeuvre du constructeur. Il est vrai que Laclos, lui, était un artilleur et donc un démolisseur, comme le souligne dans la préface de la présente édition le talentueux et ronchon Alain Paucard. Le préfacier rappelle aussi que, contrairement à l'idée reçue, Choderlos de Laclos ne fut pas un libertin, comme Sade mais un romantique. C'était d'ailleurs un admirateur de Rousseau, l'homme qui, selon une rumeur tenace, abandonnait ses enfants à l'assistance publique (meilleure école de la vie selon Michel Audiard dans "Un idiot à Paris"). Pour parfaire  l'extermination de la chair à canon, Laclos inventa le boulet creux, ancêtre de l'obus.

 Egalement présent dans le présent ouvrage, un texte datant de 1787 concernant le PROJET DE NUMEROTAGE DES RUES DE PARIS. Choderlos ignorait que l'application de ce projet permettrait, moins d'un siècle plus tard, aux versaillais d'arrêter les communards grâce aux indications des concierges, auxiliaires de basse police en tous temps et en tous lieux. Laissons, pour conclure une nouvelle fois la parole à l' ami Paucard pour qualifier Choderlos de Laclos : Une crapule de génie !

SUR L' ELOGE DE M. LE MARECHAL DE VAUBAN  de Laclos préface d' Alain Paucard  Editions du Sandre  50 pages 9 €

A L' ECOUTE DES LIVRES votre rendez-vous littéraire chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 3714 of 4312
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces