BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : LA MARCHE CONSULAIRE16/2/2009

 

 Les éditorialistes politiques français multicartes (journaux, télé, radio) ont, hormis Nocolas Domenach, la réputation pas forcément usurpée d'être sarkozistes, ce qui n'est guère étonnant quand on sait que leurs patrons sont des amis ou des obligés du locataire de l' Elysée : Christophe Barbier, Eric Zemmour ont pour M'sieur Bling Bling les yeux de Chimène. Jean Michel Aphatie revendique son indépendance, proclamant qu'il a voté blanc aux présidentielles mais égratigne beaucoup plus la gauche de la droite. Alain Duhamel, souvent qualifié de giscardien dans les années soixante dix détonne quelque peu puisqu'il fut interdit d'antenne en 2007 pour avoir dit officieusement qu'il voterait Bayrou mais il participa néanmoins au dernier show télévisé présidentiel. LA MARCHE CONSULAIRE ne risque pas de le réconcilier avec l'ancien maire de Neuilly. Le journaliste souligne de prime abord qu'il s'agit, dans sa comparaison, de la période consulaire de Bonaparte et non de sa suite impériale, Sarko n'en ayant pas les capacités ni l' envergure, mais s'il tente de créer une dynastie avec son fils, l'homme au scooter.

 Les arguments d' Alain Duhamel sont solides et, contrairement à ce qu'avait dit Laurent Joffrin, le patron de "Libération", il ne peut s'agir d'une monarchie élective, Sarkozy n'ayant aucune légitimité héréditaire, contrairement aux rois qui ont fait la France. Comme le corse, il se fait une place à la hussarde, impose ses idées sans écouter ses propres conseillers et, comme l'usurpateur, se fait détester d'une partie du monde en bousculant les règles de la diplomatie.Buonaparte avait Talleyrand, nous n'avons que Kouchner. Le premier consul sut s'entourer essentiellement de ministres falots pour mieux régner, il en est de même aujourd'hui avec des collaborateurs ne sachant que cirer les chaussures de leur maître à qui ils doivent tout car, et, excepté un François Fillon, premier ministre, sans pouvoir, la plupart d'entre-eux n'ont pas de réel passé politique.

 LA MARCHE CONSULAIRE finira t-elle en Bérézina ? Un avenir peut-être plus proche que ce qu'on pourrait croire nous le dira et, à défaut de Saint Hélène, l'actuel président rejoindra son cabinet d'avocat.!

LA MARCHE CONSULAIRE d' Alain Duhamel  Plon  260 pages  20 €

Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

 


Article 3611 of 4314
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces