BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livre du jour : LA ZONE VERTE14/7/2009

 

 Parmi les auteurs quelque peu oubliés qu'il convient de redécouvrir se trouve Eugène Dabit. Cet écrivain populiste (dans le bon sens du terme) est surtout connu pour "Hôtel du Nord" en raison du film éponyme de Marcel Carné, dont le scénario n'a qu'un lointain rapport avec l'oeuvre originale. Mort à 32 ans en 1935 lors d'un voyage en Russie, Eugène Dabit fut tout d'abord peintre et exposa en compagnie de Modigliani et d' Utrillo. Sa carrière de romancier est loin d'être mineure et LA ZONE VERTE, qui n'avait jusqu'alors pas été rééditée depuis 1935, suscita l'admiration de Louis Ferdinand Céline et de Paul Morand. Ce récit nous présente Leguen, un chômeur parisien de l'entre-deux guerre qui décide d'aller cueillir du muguet qu'il compte revendre le 1er mai. Il va se retrouver dans un village proche de Pontoise nommé Boismont (en réalité Boisemont) où il va être embauché par un patron d'auberge pour repeindre son établissement censé devenir un lieu à la mode pour les parisiens en goguette. Dans cette grande banlieue encore très provinciale, les rivalités entre citadins et campagnards sont fréquentes. De plus, l'aubergiste a un rival direct en la personne d'un autre cafetier. Une servante s'éprend d'un ouvrier sur qui elle compte pour l'emmener vivre dans la capitale. En dépit d'une brève relation avec la femme de son employeur, Leguen va repartir vers d'autres emplois précaires en cette période annonçant le front populaire.

 LA ZONE VERTE est l'histoire d'un homme qui vit passivement les évènements, ne pouvant les maitriser. Le système D permet de survivre et Leguen ne peut faire de projets à long terme. Les autres personnages comptent sur l'hypothétique construction d'un lotissement qui devrait doper l'économie locale et, dans l'attente, vivent de ragots et de chopines bues dans l'un des deux estaminets du village. Eugène Dabit nous permet de retrouver une France où la banlieue va peu à peu transformer paysage et mentalités. Un roman quasi naturaliste !

LA ZONE VERTE d' Eugène Dabit  Bernard Pascuiti éditeur  222 pages  18,95 €

Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)

 


Article 3467 of 4318
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces