BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

PORTRAIT D' AUTEUR : HENRI BERAUD24/7/2009


  Parmi les écrivains "maudits" du vingtième siècle figure Henri Béraud. Né à Lyon en 1885, ce fils de boulanger multiplia les activités : fondateur de revues éphémères, représentant en vins, négociant en charbon. Lors de la première guerre mondiale, il est lieutenant d' artillerie. C'est en 1917 qu'il rejoint "le Canard Enchaîné" récemment fondé. Il collabore également au "Crapouillot", de Jean Galtier-Boissière avec qui il liera une longue amitié avec qui il rompra en 1934, lors des évènements du 6 février.
 Reporter international au " Petit Parisien" et à " Paris Soir", il acquiert la notoriété en 1922 en obtenant le prix Goncourt pour "Le Martyre de l' Obèse". Cette histoire quasi autobiographique d'un gros homme amoureux d'une jeune femme est régulièrement rééditée.
 C'est, nous l'avons dit, en 1934 que Béraud glisse peu à peu de l'extrême gauche à l'extrême droite. Durant la seconde guerre mondiale, il dirige le journal Gringoire. Bien que n'étant pas nazi, il publie des articles violemment anglophobes, ce qui lui vaut dêtre condamné à mort lors de l'épuration. Nombre d'écrivains, parmi lesquels François Mauriac, interviennent auprès de de Gaulle et Béraud est gracié. Gravement malade, il est élargi en 1950 et se retire sur l'île de Ré où il meurt en 1958.
 Parmi ses oeuvres, "la Gerbe d'Or", souvenirs de sa jeunesse dans la boulangerie familiale, a été récemment republié dans le recueil "Gens de Lyon" chez Omnibus.


Article 3456 of 4318
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces