BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

L' AUTEUR DU JOUR : FREDERIC DARD7/8/2009


  Parmi les auteurs contemporains, FREDERIC DARD est un des plus prolifiques mais, paradoxalement, son héros principal est plus connu que lui. Né en 1921 à Bourgoin-Jailleu (Isère), il est le fils d'un ouvrier ayant créé une entreprise de chauffage central et d'une femme au foyer, fille d'agriculteurs. La crise de 1929 provoque la faillite de l'entreprise paternelle et les Dard vont s'installer à Lyon. Peu inspiré par des études de comptabilité, Frédéric fait connaissance avec le monde de l'écriture par Marcel Grancher, fondateur d'une maison d' édition locale et du journal "le mois de Lyon".Il devient secrétaire de rédaction et écrit ses premiers articles.En 1940, il publie une "nouvelle paysanne" puis, l'année suivante, son premier roman "Monsieur Joos" qui obtient le prix Lugdunum. Marié et père de deux enfants, il publie des romans noirs sous différents pseudonymes. En 1949, il "monte" à Paris et écrit des adaptations théatrales de Simenon (la neige était sale) et de Francis Carco (l'homme traqué). Il fait également paraître en 1949 "Réglez lui son compte", , le premier volume des aventures du commissaire San-Antonio. Assez vite, ce policier des services spéciaux va être apprécié des lecteurs et les ouvrages lui étant consacrés vont s'enchaîner à un rythme de quatre à cinq romans par an. A la mort de FREDERIC DARD en 2000, on totalisera 175 San-Antonio. Parallèlement aux aventures du fringant commissaire et de ses collaborateurs Bérurier, Pinaud et Jérémie Blanc (apparu dans les années quatre-vingt) l'écrivain publie d'autres ouvrages sous son patronyme, parmi lesquels "Y a t-il un français dans la salle", adapté au cinéma par Jean-Pierre Mocky.

 On doit à FREDERIC DARD une révolution dans l 'écriture, néologismes et mots inventés truffant les San-Antonio, mots savoureux comme "barbapapesque. Dard n'hésite pas à interpeller le lecteur, à le houspiller, créant une intimité jamais vue jusqu'alors en littérature. A sa mort, son fils Patrice a repris le flambeau des San-Antonio mais sans le même succès, le génie du père n'étant plus au rendez-vous. Heureusement, il est toujours possible de lire et de relire les romans originaux.


Article 3542 of 4417
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces