BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager




alecoutedeslivres Accueil | Profil | Archives | Amis
programme de l'émission littéraire diffusée sur radio massabielle (pointe à pitre) et coups de coeur pour des livres et des écrivains

Le livredu jour : LES LIVRES DES MORTS1/11/2009

 Si l' habitude fait que, dans l'occident chrétien, les tombes sont fleuries de jour de la Toussaint, le calendrier indique comme jour au cours duquel on honore les défunts le 2 novembre. Le passage à l'au-delà est une des grandes interrogations, ou certitude pour certaines d'entre-elles, des religions

 LE LIVRE DES MORTS de Jean-Yves Leloup permet d'avoir une approche des traditions tibétaine, égyptienne et chrétienne de la mort.

 Le Bardo-Thödol fait partie des "Textes-Trésors" du Tibet et n'est pas seulement un guide des morts mais un guide de tous ceux qui veulent dépasser la mort en métamorphosant son processus en un acte de libération. Sa compréhension nécessite néanmoins l'accompagnement de lamas qualifiés qui le restituent dans le contexte des pratiques et des rituels propres aux bouddhistes de tradition tibétaine.

  Bien différent du Bardo-Thödol, le Livre des morts des anciens Egyptiens (littéralement : Livre de la sortie vers la lumière du jour) présente des difficultés de divers ordres :

 -il s'agit d'une tradition disparue dont les textes sont écrits dans une langue sacrée, donc suceptibles de recouvrir des sens multiples.

 -le livre est constitué d'une suite d'incantations et de recommandaions faites au départ, sans ordre chronologique apparent. Il ne s'agit nullement de l'exposé d'une doctrine. De plus les textes datent d'époques différentes.

  L' Ars moriendi, ou Art de bien mourir est la traduction effectuée au quinzième siècle par Guillaume Taif, lecteur du roi Charles VIII d'un texte latin dont il mentionne quelques bribes de phrases. On doit à Jerome Savonarole, dominicain italien, un sermon sur l' Art de bien mourir, prêché le 11 décembre  1496 et imprimé à Florence en 1525. Suivant les traductions et les éditions, l' Ars moriendi est, en général un recueil de prières et de méditations mais parfois aussi des exhortations faites à un mourant tour à tour par le démon qui le tente par le désespoir et par le bon ange qui l'invite à la confiance.

 Il serait intéressant de découvrir ultérieurement, les rites et coutumes d'autres civilisations comme celle des peuples nordiques ou des précolombiens. Mais, comme disait Kipling, c'est une autre histoire.

LE LIVRES DES MORTS de Jean-Yves Leloup Albin-Michel  510 pages  15 €

Retrouvez A L' ECOUTE DES LIVRES chaque mercredi à 18h30 sur Radio Massabielle (97.8 Mhz et 101.8 Mhz)


Article 3530 of 4497
Précédent | Suivant
Blog suivant >> Signaler un abus?Haut de page
Fond écran jeux de fille Petites Annonces