BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager



A Propos

Correspondances du désert lunaire ...

Derniers Articles
Menu
Calendrier

Amis
    Liens
      Créer un Blog gratuit

      LES PARALLELES | Blog

      Sunday, April 4, 2010 - Spectre d'avenir, Spectre d'un désir

       

      Nuit noire et solitaire,

      A l'image même de mon âme qui erre.

       

      Une larme, une seule,

      Qui termine sa course folle.

      Signature d'un deuil

      Que rien ne console.

       

      Toutes ces minutes où l'on y croit.

      Une seconde, adieu à tous ces émois.

      Tous ces instants...

      Tout n'est rien, instant inconstant.

       

      Croire que tout se règle facilement.

      Croire que demain sera meilleur.

      Croire tandis que je me mens.

      Croire alors que j'ai si peur.

       

      Rends moi mes rêves d'avenir,

      Déposés, un soir, au creux de tes sourires.

      Oubliés un jour de printemps sans renaissance, d'été sans chaleur.

      Ont perdu espoir durant un automne condamné où tout se meurt.

      Pour acquérir de l'hiver sa profonde froideur.

       

      Me laisser partir, ne pas me retenir.

      Spectre de mon amour m'interpelle et me dit:

      « Cesse de courir, de chercher car il n'est plus.

      Accepte que celui que tu aimes, n'existe plus. »

       

      Nalex


      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent


      Tuesday, February 23, 2010 - 5 autres lettres ....

       

       

       

       

       

      Rêver....

      Mais à tout prendre ... qu'est-ce ?

      L'envie de lever les yeux vers le ciel, tout en gardant les pieds sur terre.

      Donner son amour sans compter, illuminer son quotidien d'une jolie couleur rose, rouge, bleue, verte.... peu importe pourvu qu'elle ne soit pas en noir et blanc....

       

      Appréhender le futur bonheur

      qui nous fait peur

      Appréhender l'avenir

      auquel on aspire.

       

      Rêver de toi pour ne plus être loin

      Prolonger le bien-être, la joie, la lumière

      Rêver de lui pour être encore là,

      Pour ne pas avoir de fin

      Rêver de lui pour vivre encore un peu

      Aimer sans fin.

      Rêver ma vie,

      Pour avancer et sentir l'impulsion de vie.

      Vivre ... rêver.... c'est si proche.

       

      Rêver d'un idéal

      Avancer vers lui

      Mais surtout ne jamais le toucher

      Pour continuer d'avancer...

      Y croire toujours et encore

      Se nourrir de ses rêves

      Comme un besoin vital

      Ne pas mourir de soif.

      Vivre.

       

       


      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent


      Monday, January 25, 2010 - 5 LETTRES

       

       

      L'absence, un manque... le vide.

      Autant d'états qu'on ne souhaiterait jamais connaitre.

       

      A trop s'aimer, on finit par se louper, se croiser sans jamais réussir à se toucher.

       

      Aimer ... Aimer l'autre, se détester soi.

      Splendide ambivalence dans la valse des émotions, dans la course folle, dans le tango de la séduction, dans la marche nuptiale... dans l'immobilité morbide.

       

      Aimer .. Aimer l'autre.

      Ne rien attendre en retour, quitte à ne plus jamais recevoir.

      Aimer à en perdre la raison.

      Quand personne n'est capable de nous aimer raisonnablement... pas même nous!

       

      Aimer sa présence quand il n'est capable de nous offrir que son absence,

      Aimer son odeur, la sienne tandis que c'est celle de son départ qui nous reste...,

      Aimer son enthousiasme quand il ne fait preuve que de pessimisme à notre egard.

      Aimer son ambition, alors qu'il ne croit pas en notre relation.

      ...

      Aimer son rire, quand il ne sait que faire couler nos larmes.

       

      Aimer... Une illusion? Indéniablement.

      .... Aimer ou la plus grande des solitudes.

       

       

       

      Et pourtant,

      Aimer façon conte de fées... Nous aussi, on voudrait pouvoir le vivre à défaut de le rêver.

       

       

       

      Nalex


      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent


      Thursday, January 7, 2010 - REPONSE A TON AME

      Tard le soir...
       le monde a dansé ce soir, le monde a ri, le monde a pleuré.
      Mon monde a dansé.
      Il s'est enivré de chaleur, de contact,il s'est noyé dans les sons brûlants. Pendant ce temps, l'univers se blanchissait.
      Petit à petit, les flocons se rapprochaient, étaient, eux aussi, à la recherche du contact.
      Les Hommes ne cessent de chercher ...ils cherchent l'amour, l'amitié, la sympathie, la lumière,... tel un Graal inaccessible.
      Et quand bien même ils le trouveraient, ...

      la vie toute entière est comme une immense chasse au trésor, ... sans trésor.
      Mais il est bon de croire, ... même à l'enfer.

      Est-il inévitable que la solitude nous mène à de douces pensées mélancoliques?
      Chercher un sens à sa vie, faire des choix, choisir la vie !!
      Oser la force et le courage, oser donner de soi quand tout paraît si vide, calme, imperturbable .
      La vie ne m'attendra pas .
      Miss U my friend .





      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent


      Tuesday, January 5, 2010 - MONOLOGUE DE L'AME

       

       

       

      4:46 .... tic tac tic tac...4:47....

      La capitale est endormie et moi, je n'y suis toujours pas parvenue.

       

      Ma chère amie,

      A l'heure où je t'écris, les mots enflamment ma page blanche. Une danse endiablée, un corps à corps semblable à une sensuelle salsa.

      Mes mots se renversent, se couchent sur le papier et laissent leurs empreintes incandescentes dans ce désordre nocturne.

       

      Ma chère amie,

      Il va falloir tout dire. Pour qui ? Pourquoi?

      Pour nous, pour eux... surtout pour elles. Rendons leurs leur liberté. Donnons leurs la chance de prendre un sens, d'exister. Ces émotions se doivent de s'exprimer.

       

      4:51

      Pleine nuit.

      Les minutes passent... et moi toujours assise dans l'obscurité,

      Tapie dans le doux sommeil de la cité... j'attends... j'apprécie.

      Les lumières de la ville dansent avec mes mots... 

      Elles m'accompagnent, patientent, espèrent que je ferme l'oeil, loin de tous mes maux.

      En vain, cette nuit il en sera ainsi...

       

      Alors, jécoute...

      Je sais que ce silence est en train de mourir. Dans deux petites heures il ne sera plus...

      Qu'une illusion, un doux souvenir, un autre temps... une autre vie.

       

      Je sais qu'il est en train de partir, mais dès ce soir "Silence, tu vas me revenir".

      Silence, quand mot il n'y a plus à dire...

      Silence pour que l'âme se repose, aspire, respire sans que rien ni personne ne puisse la retenir.

       

      Enivrée de son sécurisant parfum... j'apprécie et me dis

      "Tu vois Alex, tot ou tard... tout vacarme cesse... sans exception."

       

      Ma chère amie,

      J'ai de l'espoir en cette nuit... les maux de mon âme ,eux, mes vacarmes, à moi, bientôt ne seront plus...

       

      Bien à toi Marjorie,

      Ta fidèle amie.

      Nalex


      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent


      Monday, January 4, 2010 - FIRST CONTACT

       

       

      Bon nous voilà...

      Seul à seul... mon cerveau surtout est seul, heure tardive...l'inspiration va m'accompagner je l'espère.

      Il va bien falloir que quelqu'un se lance de toute façon, n'est ce pas Alex ? Alors j'ai décidé de laisser venir les choses, de laisser courir mes doigts sur le clavier.

      Amis du temps qui s'écoule et qui ne se mesure pas, ... mettez vos lunettes, openisez-vous quoi !!

       

      Il est bien difficile de se retrouver devant cette page blanche, de ne pas laisser ses pensées s'envoler...

      Mettre à plat sa pensée, telle qu'elle vient.

                 Finalement on passe notre temps à contrôler nos paroles, analyser nos pensées pour être sûr que l'autre peut les entendre, les recevoir.   " Tourner sa langue dans sa bouche avant de parler " ; on la connait tous celle-là !! C'est vrai non ?

       Et résultat, on ne sait quasiment plus communiquer, on ne sait plus se dire les choses.

       

      -Et donc ici, il va falloir tout dire ?

      -Comme ça ?

      -Comme ça vient ?

      -Le rendre publique ?

      -Sans être pudique?

      -Ah bon !!!

       

      Mais peut-être serait-ce quelque chose de comparable à une thérapie ou une catharsis ... après tout ...

       

      - Mais on doit faire ça sur quel mode ?

      On fait des blagues ou on plonge direct dans les méandres du Moi intérieur ?

      Pffiou, je crois qu'on va éviter le moi profond, tout de suite comme ça, cela risque de décourager les éventuels lecteurs, je suppose, Alex que tu seras d'accord avec moi sur le sujet ... ???

       

      Certains se sont posés la question de savoir quel était le sens du prologue,... vous avez eu raison.

      Et bien je définirais cela, en disant que c'est en quelque sorte la présentation des personnages, du thème et de la thèse.

       

      Les personnages : sont repérés, vous n'avez pas eu besoin de nous pour ça.

       

      Le thème : inconnu. Discussion ... anarchique et sage, drôle et triste, noix de coco-ananas, réelle et virtuelle, moche et splendide, ennuyante et enivrante...

       

      La thèse : correspondance de deux amies, qui n'ont eu que pour seul destin de se rencontrer et de s'aimer... ( en fait on a pas eu le choix !!)


      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent


      Saturday, January 2, 2010 - PROLOGUE



      Marjo : "Allez vas-y !! Ecris!!!

      Alex: "Ecris quoi ?"

       Marjo : "Ben j'sais pas!! Ecris..."

      Alex : "Qu'est ce que tu veux que je raconte MOI??!!!"

      Marjo : "Ben moi non plus, je sais pas quoi raconter !"
       
      Alex : " .... tu crois qu'il faut qu'on se présente ou bien ?"
       
      Marjo : "J'sais pas ... on s'en fout!! Ecris n'importe quoi..."
       
      Alex : ".... non parce que si c'est ça ...moi j'ai pas mis ma robe de soirée quoi!!"

       Marjo : "Pourquoi t'ecris des trucs comme ca ? "
       
      Alex : "Bah p****n tu m'as dis d'écrire n'importe quoi !!!!!"
       
      Marjo : "Ouais mais moi j'sais pas quoi répondre.."

      Alex : "Ah m*rde..."

       Marjo : "La cafetière siffle...Dépêche toi!!!"

      Alex : "EEuuhhh qu'est ce que ca veut dire???"

       Marjo : "Ben viens prendre ton café!! ...Euh ton thé pardon!!"

       Alex : "HHuummm OK!! Bon bah... on les laisse planter là? Comme ça?"
       
      Marjo : "Euh ... Tu crois qu'ils nous en voudrons ?"

       Alex : "J'crois pas... Enfin, j'espère pas ... sinon va falloir sortir cagoulée!"

      Marjo : "...ou avec des collants sur la tête !!"

      Alex : "On a qu'à dire Bonjour... ca fait poli!!"

       Marjo : "Ouais t'as raison...!!"

       Marjo & Alex : "Bonjour les gens, Bienvenue!!"

       

       

       Marjo : "B****L!!!!!!! ..............................Depêches..................................... Y'a l'eau qui déborde!!!!!!!"


      Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent




      Page 1 sur 1 :: Précédent | Suivant