BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager



31/10/2006 - Les vacances…

Voilà, déjà les vacances, et par voie de conséquence quelques précieuses minutes pour passer ici donner quelques nouvelles! En effet, il n’y a qu’une seule explication à mon absence de blogage ces derniers temps : mon boulot me bouffe tout mon temps !


Tous les matins, je me lève tôt, je vais bosser. Même si je n’ai que six heures de cours à dispenser sur les trois jours où je suis au lycée, le soir, je rentre tard, car soit je vais observer des cours de ma tutrice, soit on travaille en commun, soit j’ai une réunion, soit … bref, il y a toujours quelque chose ! Les jours de formation, je suis souvent loin de chez moi, et je rentre tard aussi, et surtout, complètement morte de fatigue.

Le peu de temps qu’il me reste,  je le consacre à bosser, et j’empiète sur mes nuits pour élaborer des séquences intéressantes, ludiques et abordables pour les élèves tout en restant dans le programme. Je passe aussi un temps fou à préparer les contrôles et les évaluations, et  à corriger les multiples travaux que je relève, même si la plupart du temps je ne les note pas, je me contente de corriger pour que les élèves puissent progresser. Bref… pour résumer, je n’ai pas de temps pour moi, et encore moins pour bloguer.

 

En plus, mes élèves ne sont pas toujours facile : dans ma classe de  2nde, les élèves  sont mignons mais bavards et pas très matures, et même s’ils sont gentils, j’ai parfois du mal à faire régner l’ordre en classe, et surtout à les faire avancer au rythme où je voudrais ! Quant à ma classe de  1ère, c’est encore plus difficile : je n'arrive pas à gagner leur respect : ils ne font plus leurs devoirs, protestent contre tout et n’importe quoi…. Bref, ce n’est pas la joie tous les jours ! Et pourtant, malgré tout, j’adore enseigner. La preuve : c’est ENFIN les vacances, mais  j’ai du mal à décrocher de mon boulot et les monstres me manquent presque !!!

 

Bon allez, j’arrête là pour l’instant, mais c’est promis, je vais essayer de publier a posteriori quelques notes prises à la va vite sur mon cahier de cours ou sur mon ordi. Et puis, je tâcherai de venir plus souvent vous raconter ma vie et vous lire.

 

 

 

Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent

8/10/2006 - résumé de mon mois d'absence

Bonsoir,

 

Ca y est j'ai enfin quelques minutes à moi pour vous donner de mes nouvelles. Cela fait un peu plus d’un mois que je ne suis pas passée ici, mais l'installation dans ma nouvelle vie personnelle et professionnelle a été assez intense, et je n’ai pas eu le temps de vous venir plus tôt.

 

Reprenons donc les choses là où je les avais laissées… j'ai finalement pris connaissance de ma mutation définitive le 24 août au soir : j’ai la chance d’effectuer mon stage dans un lycée, ce qui correspond au vœux que j’avais émis.  Dès le 25, donc, j’ai quitté mon sud-ouest chéri en direction de la région centre. Après deux jours de visites acharnées, j’ai enfin trouvé un appartement qui me convenait : un F2 de 35m², entièrement meublé et refait à neuf, dans une petite copropriété à deux pas de l’IUFM! Un seul inconvénient, le bruit, mais mes fenêtres devraient être changées incessamment sous peu.

 

C’est donc déchargée du fardeau de la recherche de logement que le 30 août, j’ai effectué ma rentrée IUFM, à 120 Km de chez moi : toute l’année, les formations seront réparties entre les deux principales villes de la région. Pour ma part, j’ai la chance d’enseigner dans l’une de ces deux villes, ce qui va me permettre de ne faire la route qu’une fois sur deux. Certains n’ont pas cette chance, et parcourent plusieurs centaines de kilomètres deux fois par semaine, pour avoir l’ « opportunité» d’assister à une formation qui n’est pas toujours à la hauteur de nos espérances.

 

Après deux jours de formation sur les formalités administratives à accomplir et sur la prise de contact avec les élèves, je me suis rendue avec angoisse dans mon lycée pour assister à la pré-rentré des professeurs, le 1er septembre. Après un accueil groupé de tous les nouveaux profs de l’établissement pour une visite guidée et une présentation administrative, le proviseur nous a guidés dans la salle polyvalente pour assister à l’assemblée générale de rentrée.  Comme cela bavardait et chahutait de tous les côtés, j’ai engagé la conversation avec ma voisine, elle aussi stagiaire, mais en philosophie. Elle avait l’air tout aussi perdue que moi, ce qui, paradoxalement, m’a rassurée ! Après un long et soporifique discours du proviseur, parsemé de statistiques dont tout le monde semblait n’avoir que faire, la réunion s’est achvée et je suis partie à la recherche de ma conseillère pédagogique, dont je ne connaissais que le nom. Un professeur, me voyant perdue, s’est proposé de m’aider, et m’a guidée vers deux profs assez jeunes, d'allure plutôt sympathique, qu’il m’a présenté comme étant les profs d’espagnol du lycée. L’une des deux était ma tutrice : d’emblée, elle m’a expliqué qu'elle venait d’apprendre qu’elle avait une stagiaire cette année ! Elle n’a jamais été tutrice, et n’a rien demandé à l'IUFM. Elle a ajouté que nous étions deux stagiaires en espagnol, l’autre étant avec la seule prof qui souhaitait en avoir une. Cependant, elle m’a promis qu’elle assumerait sa charge au mieux, dans la mesure de ses moyens. Malgré tout, ma  première impression s’est avérée plutôt bonne, puisque malgré ses réticences apparentes, ma tutrice a consacré le reste de sa journée à me guider dans la labyrinthe du lycée, à m’aider à accomplir les formalités administratives et à m’expliquer tout un tas de détails sur le fonctionnement de l’établissement.

 

 

L’après-midi a été consacré à la réunion pédagogique, c’est-à-dire la réunion des profs d’une même matière. Outre les deux profs avec lesquelles j’avais fait connaissance le matin et l’autre stagiaire, j’apprends que l’aquipe se compose de deux jeunes TZR et d’une prof (la tutrice de l’atre stagiaire) qui s’est octroyé une semaine supplémentaire de vacances en Amérique Latine et n’arrivera par conséquent qu’une semaine plus tard (en attendant, c’est ma tutrice qui prendra l’autre stagiaire sous son aile). Visiblement, les collègues semblent de bien s'entendre… Bref, tout ça pour dire qu’à l’issue de la journée de pré-rentrée, je me sentais dépassée et découragée, et pourtant à la fois emplie d'un sentiment d'excitation à l’idée de rencontrer mes élèves le lundi suivant...

 

C’est donc le 4 septembre que ma première rentrée a eu lieu, celle qui laissera sans doute  le souvenir le plus mémorable de ma carrière d’enseignant. J’ai donc à ma charge cette année deux classes : une seconde assez facile, composée d’élèves sérieux et motivés, bien qu’un peu bavards, et une première STG, où mes débuts ont été bien plus difficiles, mais où je m’impose progressivement. Le bilan de mes premiers cours est plutôt mitigé, mais indéniablement, j’aime mon métier et je crois que c’est vraiment ma vocation. C’est un travail passionnant, même si c’est souvent ingrat et décourageant. Ma tutrice s’investit beaucoup dans son travail, et l’équipe pédagogique m’apporte beaucoup de soutien dans les moments difficiles. Je me fais progressivement  à mon statut bizarre de professeur-stagiaire, qui me contraint à passer sans cesse du statut d’élève à celui de professeur. Quand à ma vie personnelle, je l’ai un peu mise entre parenthèse ces derniers temps. J’aménage peu à peu mon petit appart, je compte commencer à avoir des activités ici (promis, cette semaine, je m’inscris à l’aquagym). Bref, je m’habitue progressivement à ma nouvelle vie en autonomie totale, et je dois dire que j’aime plutôt ça.

 

Bon, je vais m’arrêter là pour ce soir. J’essaierai de passer au plus vite sur vos blogs pour prendre connaissance de tout ce que j’ai loupé. Je devrai venir ici plus régulièrement, maintenant que j’ai Internet à la maison. A très vite 

Commentaires ( 0 ) :: Lien Permanent
A Propos
Le blog d’une nouvelle vie qui, dès la rentrée, va me voir passer du statut d'étudiante à celui de professeur stagiaire. Et aussi toutes les autres futilités qui constituent ma vie !

Dernier Articles

Les vacances…
résumé de mon mois d'absence

Menu

Accueil
Voir mon Profil
Gallery
Archives
Me Contacter

Amis

LaFormeEtLeFond

Liens