BlogHotel.orgAccueil | Créer un blog | Imprimer la page Imprimer | Blog hasard Au hasard | Chercher des blogs Rechercher | Entrer dans le chat du blog Chat | | Jeux Jeux | Adminitration et édition du Blog Manager

LE BLOG DE L'HISTOIRE CONTEMPORAINE

• 4/2/2006 - 1945 L.S.SENGHOR annonce la décolonisation

Posted sur DECOLONISATION


1945
Léopold Sédar SENGHOR
porte parole d'une Afrique noire en attente de décolonisation


Dans un article intitulé “Défense de l’Afrique noire” et publié dans la revue Esprit de juillet 1945,
Léopold Sédar SENGHOR, Sénégalais, agrégé de grammaire, chantre de la “négritude”,
type même des “évolués”  créés par la colonisation, se fait le porte-parole de l’Afrique française.
Quelques mois plus tard, il est élu à la Constituante.


    « On nous demande notre coopération pour refaire une France qui soit à la mesure de l’Homme et de l’Universel. Nous acceptons, mais il ne faut pas que la métropole se leurre ou essaye de ruser. Le “Bon Nègre” est mort; les paternalistes doivent en faire leur deuil. C’est la poule aux œufs d’or qu’ils ont tuée.
    Trois siècles de traite, un siècle d’occupation n’ont pu nous avilir, tous les catéchismes enseignés (et les rationalistes ne sont pas les moins impérialistes) n’ont pu nous faire croire à notre infériorité. Nous voulons une coopération dans la dignité et l’honneur, sans quoi ce ne serait que “Kollaboration”, à la vichyssoise.
    Nous sommes rassasiés de bonnes paroles (jusqu’à la nausée), de sympathie méprisante; ce qu’il nous faut ce sont des actes de justice.
    Comme le disait un journal sénégalais : « Nous ne sommes pas des séparatistes, mais nous voulons l’égalité dans la cité.»
    Nous disons bien : l’ÉGALITÉ.

    PRATIQUEMENT NOUS VOULONS ENTRE AUTRES CHOSES:

    1. Que la Constituante complète la déclaration des droits de l’homme; en ajoutant à la liberté et à l’égalité des individus, celle des peuples et des races.

    2.Que la métropole, au lieu de s’appuyer sans consulter les intéressés sur des coutumes dont on a brisé les cadres et parfois vidé l’esprit, laisse les autochtones eux-mêmes modifier leurs institutions. Car ce sont eux-mêmes qui doivent assimiler les éléments solubles de la civilisation française.

    3. Qu’à l’échelle de la Colonie ou de la Fédération, il y ait des assemblées délibératives et non consultatives —qui soient obligatoirement consultées pour toutes les questions intéressant la Colonie ou la Fédération.

    4. Qu’un sérieux effort d’instruction et d’éducation soit entrepris…

    5. Que les autochtones puissent à titres égaux accéder à toutes les fonctions administratives, et qu’à fonctions égales correspondent des traitements égaux.

    6. Que la justice soit la même pour les autochtones comme pour les Européens… ce qui implique la suppression du “code de l’indigénat”.

    7. Que le travail forcé, sous quelque nom qu’on le désigne, soit supprimé […]

    C’est là un programme révolutionnaire.»



:: Envoyer à un Ami!

A Propos

Histoire des révolutions du XXè siècle. Révolutions. Totalitarismes. Décolonisation. Transformations sociales et culturelles

Liens

Accueil
Voir mon profil
Archives
Email Moi


Historic
Mapero
Baroque et Rococo
Wodka
Des Cartes
La route des fresques
Michelet
Sfumato
Article 42 sur 59
Précédent | Suivant